Partagez|

[Dossier 2NW874] Les aventures de Super-Nocturne : Sur la piste de la Vipère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Agent de la VE
Pour votre divertissement
Pour votre divertissement

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 8
Disponible pour rp : Oui - contacter par MP
Vitesse Rp : Sur demande
Localisation : Northwood
MessageSujet: [Dossier 2NW874] Les aventures de Super-Nocturne : Sur la piste de la Vipère Jeu 31 Juil - 16:01

Traque d'un vampire de 200 à 250 ans ayant mis en place un réseau susceptible de mettre en péril le secret de la race vampirique
Agents O'Neil, Carlson et Peters
New-York, 2002

Suite à l'intervention menée par l'équipe du quartier Sud-Est dont le rapport figure dans le dossier 85NW256, il a été révélé à nos agents l'existence d'un réseau clandestin visant à kidnapper les sans-abris de New-York afin de leur prélever du sang en grande quantité en échange de nourriture. Les sans-abris sont ensuite relâchés dans les rues sans précautions particulières, répandant la rumeur de cette pratique dangereuse.

L'agent O'Neil, secondé par les agents Carlson et Peters sont chargés d'enquêter et de récolter suffisamment d'éléments afin de permettre la mise sur pieds d'une mission d'intervention et capture.
Selon les indications de l'individu interrogé, ils se sont rendus au centre du quartier Sud-Est afin de se livrer à une observation et une surveillance des sans-abris du quartier.

L'agent Peters est entré en contact avec les humains de la zone afin de récolter des informations sur les « bienfaiteurs » tels qu'ils sont nommés par les sans-abris. Ses interactions lui ont permis d'apprendre que les suspects, au nombre de deux ou trois, entrent en contact avec leur cible les nuits de mardi à mercredi de chaque semaine et se déplacent dans une camionnette de couleur noire ou foncée.
L'agent Carlson de son côté a découvert des indices matériels qui ont été rapportés au laboratoire d'analyses : à l'entrée d'une bouche d’égouts, plusieurs fragments de papier semblant constituer un itinéraire ont été récupérés.
L'agent O'Neil a ainsi décidé d'ordonner le repli afin de rapporter les évidences et les preuves, pour éventuellement reprogrammer une seconde nuit d'enquêtes. Il recommande la préparation d'une mission d'infiltration d'un agent humain au sein de l'organisation.


La nuit à New-York n'est jamais tout à fait noire. Percée de néons, d'éclairages municipaux et de phares de voitures, l'ambiance lumineuse n'est pas sans rappeler un jour terne aux vampires qui sillonnent les rues. L'agent O'Neil guette l'arrivée des deux membres de la Vitae Eternalis qui doivent l'épauler sur sa mission. Il ne sait pas pourquoi on lui en a collé deux, là où il aurait pu mener l'enquête seul, et il sait encore moins pourquoi on lui a collé Carlson dans les pattes. L'idée même de le voir lui fait crisper les poings.
Heureusement, c'est Peters qui arrive le premier. O'Neil a déjà collaboré avec Peters et il aime bien son efficacité tranquille. Il lui adresse même un sourire à son arrivée, c'est dire s'il l'a à la bonne :


"Salut, Peters.
- Salut, O'Neil ! Ça faisait un moment !
- La veuve noire, je crois bien."

Peters rit, et O'Neil sourit encore.

"Une vraie folle. On attend encore quelqu'un ?
- Ouais.
- Qui ça ?
- Tu vas voir."

Bien décidé à ne pas priver Peters de l'effet de surprise, O'Neil garde les lèvres résolument closes. Ils n'ont que quelques minutes encore à attendre quand soudain un son se fait entendre. Peters sursaute et se retourne pour découvrir un vampire, habillé d'un costume noir et d'une petite cape. Un loup digne du plus mauvais des cartoon couvre ses yeux.

"Oh non, pas lui !
- Eh si. Ordre du patron."

Les mains fermement campées sur ses hanches, le nouveau venu s'annonce enfin :

"Super-Nocturne au rapport !"

Délaissant sa pose, il effectue les derniers pas qui le séparent encore des deux autres agents pour poser une main sur chacune de leurs épaules.

"Alors, mes braves, que devons-nous faire pour aider la Justice, ce soir ?
- Déjà, tu peux virer ta main de là, ça serait un bon début, Carlson.
- Shh, shhht ! N'utilise pas mon identité civile en public ! C'est bien trop dangereux, si la population venait à savoir qui se cache derrière Super-Nocturne …
- La population n'en a strictement rien à cirer de Super-Nocturne et encore moins du dégénéré qui a décidé que ça serait une bonne idée de se déguiser pour aller patrouiller le soir !
- Du calme, Peters. Il a été assigné à cette mission, et tu n'as pas plus ton mot à dire que moi là-dessus. Tâchons de faire au mieux."

D'un mouvement d'épaule, O'Neil se dégage du vampire.

"Bon, alors ce soir on va récolter des informations sur cette bande qui kidnappe les sans-abris dans le coin. Discrètement. Vu ?
- Je vais aller poser des questions. Ça me fera pas de mal de m'éloigner un peu."

Après un signe de tête du chef d'équipe, Peters commence à tourner les talons, alors que se fait à nouveau entendre un bruitage. Vivement, il fait volte-face et crache à l'adresse de Carlson :

"Arrête ça, bordel !
- Mais je ne fais que t'accompagner dans ta glorieuse quête, vaillant soldat !
- … Je vais le tuer.
- C'est bon. J'ai dit discret, et ça, c'est pas discret, okay ?
- Très bien. Mais toutes mes pensées t'accompagnent, camarade de l'ordre !"

Tandis qu'il s'éloigne et accoste un sans-abri en train de fouiller une poubelle, O'Neil se tourne vers Carlson et le détaille de la tête eux pieds avant de secouer la tête.

"T'es obligé de faire tout ce cinéma ?
- La lutte contre le crime n'est pas un cinéma, agent O'Neil. C'est la chose la plus sérieuse qui soit !
- Et tu te trouves sérieux, là, peut-être ?
- Sachez que le costume inspire la peur aux vilains et facilite grandement leur appréhension.
- Et la musique, c'est pour les faire sursauter et les choper au vol ?
- N'importe quel Super-Héros a besoin de musique d'ambiance. On n'a jamais vu de surhomme agir pour la Justice dans un silence de mort.
- Okay. Et pourquoi tu servirais pas la Justice en essayant de trouver des indices ?
- Très bonne idée ! Ce n'est pas étonnant qu'ils t'aient placé à la tête de notre fine équipe ! Je m'y attèle de ce pas !"

Carlson s'éloigne en silence, au grand étonnement de son acolyte qui peut enfin un peu souffler, en attendant que Peters revienne avec les informations qu'il a récoltées.

"Ils sont vraiment pas discrets. N'importe lequel de ces clochards en a entendu parler.
- Et ils en disent quoi ?
- Ils viennent ici, tous les mardis. Deux ou trois types. Ils repèrent un ou deux mecs, les approchent, leur proposent à boire, à manger et un toit pour quelques nuits en échange d'un petit service.
- Mardi, hein ? J'imagine qu'on n'aura pas de bol ce soir.
- Il est où, l'autre taré ?"

D'un geste du menton, O'Neil désigne la silhouette sombre accroupie près du sol et dont la cape se soulève au gré du vent.

"Non mais sérieux, qu'est-ce qu'il fout à la Vitae Eternalis, celui-là ?
- C'est un bon agent. Il a des lubies bizarres, c'est sûr, mais à part ça c'est un bon agent. Il a classé un nombre impressionnant de missions.
- Peut-être, mais un jour il va tous nous faire bu..."

A nouveau, Peters se trouve interrompu par un son qui le fait grincer des dents.

"Je vais le tuer. Je vais vraiment le tuer.
- Déstresse."

Bondissant presque, le héros masqué retourne vers ses camarades, quelques miettes de papiers entre les doigts. Fièrement, il les pose à plat sur sa paume gantée et les présente à O'Neil qui commence à les inspecter :

"Je pense, messieurs, avoir fait une découverte décisive dans la traque de ces dangereux malfrats ! La Vipère ne crachera plus longtemps son venin !
- C'est qui, la Vipère ?
- Le dangereux bandit que nous traquons.
- Mais il a rien d'une vipère !
- Tous les gredins ont un nom, agent Peters, celui-ci sera nommé La Vipère, foi de Super-Nocturne !
- Stop, vous deux, on s'en fout. Qu'est-ce que c'est ?
- Ceci m'a tout l'air d'être un plan sur lequel a été tracé un itinéraire et qu'un malin aura déchiré afin qu'on ne puisse le reconstituer !
- Où as-tu trouvé ça ?
- Coincé sous la bouche d'égouts que vous voyez là-bas. Ah, ils ont cru s'en tirer comme ça, mais c'était sans compter Super-Nocturne !
- Oui, oui, enfin ça va t'as trouvé trois bouts de papiers et c'est pas dit qu'on en tire quelque chose.
- Allez, on va ramener ça au QG, pour que le laboratoire l'analyse. Je crois qu'on a ce qu'il faut pour ce soir, ça ne sert à rien de traîner plus longtemps.
- Ah ! Quelle joie ! N'est-ce pas délicieux d'être une part de ce merveilleux travail d'équipe ? Mes chers compères, ce soir, nous faisons un pas de plus vers la Victoire !"

Lancé dans sa tirade, Carlson s'éloigne, bras tendus vers le ciel, tandis que Peters chuchotte à o'Neil :

"Il s'arrête jamais ?
- Non."

Alors qu'ils atteignent le coin de la rue, le gentil masqué se tourne vers eux et, tandis qu'il les pointe du doigt, ils peuvent à nouveau entendre l'effet de son pouvoir, provoquant un grondement de colère :

"CETTE FOIS JE VAIS ME LE FAIRE !"


PNJ de la Vitae Eternalis.
Vous pouvez me contacter ou contacter Ilyas Tanakis pour préparer une intervention de la Vitae Eternalis dans vos sujets.
Revenir en haut Aller en bas

[Dossier 2NW874] Les aventures de Super-Nocturne : Sur la piste de la Vipère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Introduction :: Les Intrigues de Vampires Kingdom :: Vitae Eternalis :: Dossiers de la VE-