Partagez|

RIVER CROW [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: RIVER CROW [+18] Mar 10 Déc - 12:13

Bonjour ! Alors je viens faire un coup de pub. Je viens de refonder mon premier forum avec des potes. (autrefois Fight For freedom si certain s'en souvienne.) En changeant quelques petites choses qui avaient à l'époque choqué et fait une polémique énorme sur la toile. Le projet est plus construit qu'à l'époque, plus travaillé, (et j'espère avoir fait des progrès niveaux graphisme parce que bon, à l'époque, c'était pas ça quoi. XD)

Bref je me tais, si certains peuvent être intéressés (on ne sait jamais hein), et si vous avez des questions n'hésitez pas, vous me trouverez sous le nom de Léandre là-bas.

Enjoy.

RIVER CROW


Bienvenue chers amis, venez, approchez, ne craigniez rien. Votre dossier a été choisie et vous permet de venir vivre dans l'endroit le plus sûr et le plus prospère d'Europe. L'Irlande et la nouvelle ville fleurissante de River Crow vous accueil depuis le 01/12/2013. Venez fouler ces terres pures et mystérieuses qui à tout les coups saura combler toutes vos attentes. Pour cela nous vous pressentons ces cinq dirigeants Saor O'Donoghue, Zadist W.Keenagan, Elijah H.Jazeem, Aulis I.Kyösti et son fondateur Léandre McGuiness.

La ville prospère accueil déjà un bon nombre d'habitants {14} et souhaite que vous soyez en bonne forme physique {nous demandons trente lignes minimum dans vos RP}. Nos citoyens ont déjà fait leur nid et vécu de riche aventures {947 messages} mais il reste encore tant de choses à découvrir dans ce paysage sauvage et mystérieux. C'est pour cela que vous avez le choix de rallier les forces obscures ou au contraire de vous battre pour la liberté. Que cache réellement River Crow ? Vous ne le saurais qu'en vous laissant tenter.


BOUTONS



CONTEXTE  .  REGLEMENT    . BOTTIN   .  PVARIOS  




CONTEXTE

On pourrait très bien commencer l’histoire par un « il était une fois. » Comme on pourrait tout aussi bien la commencer par « il fut un temps. » Mais à quoi cela servirait ? Dans quel but ? Ce qu’il y a à savoir sur cette histoire est là, devant vous. Vous ne pouvez plus faire marche arrière. Non, vous ne pouvez pas vous échapper. Rien. Vous faites l’erreur de rentrer dans cette ville, attiré par la splendeur des fleurs à l’entrée, les belles maisons, la beauté du paysage. Cette ville médiévale attire chaque année de nombreux voyageurs. Mais dès que vous mettez le pied à l’intérieur c’est pour ne pas en ressortir. Faites-le, ce pas qui vous ferait voyager dans les limbes de l’enfer. Faites-le, ce dernier petit pas, qui vous privera de toute liberté. C’est l’entrée dans les terres de Léandre McGuiness. Qui se cache réellement derrière ces murs ? Qui reste protégé par les murs épais de cette bâtisse ? Pourquoi à chaque tombée de la nuit les hommes s’enferment-ils pour ne ressortir qu’au petit matin ? Faites-la, cette dernière foulée, qui vous retirera toute liberté. Venez et laissez-vous tenter par ce monde où la peur reste omniprésente en chacun de nous. Faites-la, et venez découvrir. Bienvenue à River Crow, la seule ville où l’homme n’a aucune conscience. La seule ville où justice n’est plus. Il était une fois une ville retirée d’Irlande. Il était une fois où les hommes vivaient heureux, en parfait harmonie. N’est-ce pas utopique ? N’est-ce pas féerique. Et si cette ville n’était plus que chaos ? Regardez, observez et voyez le sang sur les murs, voyez les tripes qui souillent les galets. Vous la sentez cette puanteur ? Ce n’est que celle qui émane de vous lorsque l’on vous arrache la peau, les muscles, vous laissant passer pour mort, ou juste, sur le point de rendre votre dernier soupir. Alors, cela vous tente ? Faites-le, ce pas et vous comprendrez…

Que s’est-il réellement passé à River Crow ?

Il était une fois en l’an 1942, la ville de River Crow. Réputée pour son bien être, pour sa splendeur, pour la jovialité de ses habitants. River Crow, l’une des plus belles villes médiévale d’Irlande, au loin, ses ruines d’un château, ses murs d‘un blanc étincelant, le sourire de ses habitants. Rien ne laisse à penser que dans cette ville, rien ne va. Mais comme toutes fleurs les pétales fanent. Comment toute chose vivante, la vie n’est qu’éphémère, chose qui ne peut durer, persister. La guerre a fait de River Crow l’un des endroits les plus craints de toute l’Ile. Qui sont ces gens ? Que font-ils ? Pourquoi ce ne sont pas les allemands qui viennent prendre le pouvoir ? La ville est vite assiégée, au loin, des cris, des pleurs. Les murs virent au gris, les fleurs fanent, la brume se lève. La guerre, quelle opportunité pour venir assiéger une ville. Rapidement le peuple se cache, prend peur. L’homme à la tête de cette armée n’est pas humain à ce que l’on dit. L’homme à la tête de cette armée n’est que le diable, fils de Caïn. Un homme sans pitié. Il tue, hommes, femmes, enfants. Peu importe. Il ne se nourrit pas. Il ne boit pas. Il ne sort que de nuit pour venir effrayer les habitants. La ville ne vit plus. Il n’y a plus rien. Les hommes se soumettent. Rapidement, les hommes cèdent. Personne ne se soulève. S’il veut le pouvoir, qu’il le prenne. Jusqu’où l’instinct de survie peut-il mener un hommes ? Les tortures se succèdent, les hommes ne sont plus rien. Plus de couleur, plus de vie. Le néant total. Au loin, pouvez-vous entendre le son d’un cri ? Le bruit d’un fouet qui claque contre une peau qui se déchire ? Sentez-vous cette perle de sueur qui glisse le long de votre dos ? De votre nuque ? Ce frisson provoqué par l’effleurement d’un doigt froid, gelé comme la mort ? Fermez les yeux. L’homme n’est plus rien. Au loin le manoir devient rapidement un endroit macabre. On dit que les hommes qui y vivent ne font rien de bien. On dit… Des dires, qui ne sont que chimère pour certains, balivernes. Des légendes. Certains lisent trop. Voilà ce qu’hurlent les habitant plus rationnels. Les autres, les lâches, morts de peur, ne font que croire en ces légendes. La guerre n’est pas finie. Mais ici, éclate la guerre civile. Entre instinct de survie et volonté de liberté. La vision du monde change. Les hommes ont peur. Et cela ne fait que commencer…

2042 :

Il fut un temps où les hommes vivaient encore heureux, en parfaite harmonie. Cela ne fait pas un peu conte de fée ? Les contes de fée n’existent pas, rien n’est réel. Parce que l’homme n’est pas fait pour perdurer, parce que le genre humain nait, et crève. Il n’est rien, simple petite chose éphémère qui un jour ouvre les yeux pour enfin les fermer. Il l’a compris, lui, qu’il était au-dessus d’eux. Il ne faut pas être aveugle, dupe, naïf, le genre humain n’est rien. Qu’est-ce que la vie d’une petite ville à l’échelle de la population mondiale si ce n’est rien. Une miette de pain au milieu d’un panier de baguettes. Quelle douce comparaison. Il lui aura fallu cent ans pour contrôler la ville. Aujourd’hui River Crow n’est rien. Une ville ou règne le chaos, la peur, la trahison. L’homme ne sait plus où se mettre, ni où est sa place. La ville se retrouve divisée en deux parties. La folie prend le dessus. Quelle sera votre place ? Suivrez-vous le chemin de Wellan, ferez-vous le choix de vous battre pour une cause qui, de toute manière, ne persistera pas ? Ou alors, prendrez-vous la route qui mène tout droit à ce manoir qui vous effraie tant. Partisan ou bien opposant ? Défendrez-vous vos droits, ou bien laisserez-vous la folie vous envahir ? Faites le bon choix. Faites le dernier pas, et entrez dans un monde ou il n’y a aucun échappatoire.

Nous sommes actuellement en 2042. L'Irlande apparait aux yeux du monde comme étant le nouvel eldorado. La crise s'est emparée de la majorité du globe, et beaucoup cherchent refuge dans ce pays où tout semble aller pour le mieux. La ville montrée du doigts, River Crow. Une seule chose, l'homme ne sait pas que les vampires ont pris le contrôle de la ville. Et du rêve souhaité nait alors le cauchemar. Celui de se retrouver esclave de cette race dite supérieur. Et formater, dans l'unique but, devenir des vampires de la plus grande qualité qu'afin puisse naitre la plus somptueuse des population. Et créer un nouvel aire. Celui des vampires. Mais parce qu’en chacun de nous peut persister une part d’humanité, d’autres se battent. Les vampires se divisent, tout comme les hommes. Faites le bon choix. Battez-vous pour la liberté.




© Zadist W.Keenagan
Revenir en haut Aller en bas

RIVER CROW [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Publicités & Partenariats :: Publicités de nos Membres-