Partagez|

Jeremy Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Avy Faith
Modératrice § Esclave
Modératrice § Esclave

Date d'inscription : 17/06/2010
Messages : 3120
Mes Multis : Saphyr
Disponible pour rp : OUI!!!
Vitesse Rp : Moyenne
Localisation : Château de Michellis
MessageSujet: Jeremy Faith Dim 3 Avr - 17:05

Cette fiche n’est qu’une ébauche, vous pourrez modifier/ajouter des choses et vous pouvez aussi écrire à votre manière les informations présentes et décrite dans cette fiche - surtout la partie de l’histoire du personnage.
Si vous désirez des informations complémentaires, envoyer un MP à Avy.


    --- Race du Personnage ---

    Prénom: Jeremy
    Nom: Faith
    Âge : Il fête ses 26 ans cette année et possède entre 5 et 2 années vampirique
    Race :Vampire
    Habitation :--- Château ou ville ? --- Au choix
    Statut :Vampire
    Avatar :libre (note juste Libre: a discuter avec la joueuse.)
    [ Libre ou pris : le staff se chargera de l'écrire lors de la validation. ]

    Who's That ?

    Caractère ;
    Ne vous fiez pas à son sourire charmeur et son regard ravageur, car oui, ravageur, il l’est, mais pour vos vies. Manipulateur et menteur, il ne sait pas ce qu’est le regret et tant pis si cela doit détruire la vie d’une personne, il ne se privera pas de son jeu préféré pour protéger les autres.

    Il ne connaît pas vraiment la douceur, pourtant il l’ordonne auprès de ses aventures d’un soir ou de sa chère demi-sœur. Ce qu’il veut il le prend, de force ou non ça regarde l’autre concerner et non lui. Cependant, il lui arrive quelques actes de « douceur » ou de sensualité, mais ne vous leurrait pas, c’est pour mieux vous dompter.
    Il a beau être un Don Juan, il ne sait pas vraiment aimer, seul le plaisir de la chair et de faire croire à l’autre l’intéresse, fille ou garçon peu importe tant que son intérêt passe avant celui de l’autre (message pour ceux qui seraient intéressés par ce personnage : vous pouvez très bien le faire « s’intéresser » par les femmes uniquement ou les hommes, comme par les deux, c’est votre choix).
    Il aime profondément Avy et ne le montre à personne, c’est la seule qui a « prit » son coeur, mais ne vous méprenez pas, elle n’a aucun traitement de faveur, lorsqu’il veut obtenir quelque chose d’elle il la force et s’il la laisse lorsqu’elle dit « non » c’est pour mieux la manipulé ensuite.

    Il n’a pas froid aux yeux, déjà humain tuer quelqu’un ne lui posait aucun problème alors sa nouvelle nature le ravis de plus en plus ! Vider le sang des humains et l’acte le plus beau du monde pour lui, voir la détresse de la personne lui donne le sourire et parfois il se retrouve même à hurler de rire face à ses pantins.

    Il est plutôt du genre possessif, il ne supporte pas que l’on touche à ce qu’il possède, que ça soit un objet ou un être humain, ainsi il a tendance à se fâcher assez rapidement lorsque l’on touche à ses pantins.

    Whats the story ?

    Jeremy est enfant unique, il évolue au sein d’un couple qui s’entredéchire, rien n’est sain dans sa vie et très vite le garçon va avoir la douloureuse expérience de perdre sa mère.
    La maman de Jeremy a une conception du couple assez dérangeante pour le père qui s’en aperçut bien trop tard malheureusement. Elle avait l’esprit libertin et la fibre maternelle ne semblait pas être très présente chez elle, des câlins il n’en avait que très rarement et ce fut le jour de son cinquième anniversaire que la grande blonde pris ses cliques et ses claques avant de se sauver avec un homme ayant deux fois son âge et dix fois son compte en banques.

    Le garçon voit sa mère plutôt comme une traînée qui a brisé le coeur de son père plutôt que la femme qui lui manque, même s'il est conscient de souffrir d'un manque de tendresse chronique, surtout vers l'adolescence.
    Jeremy n'est pas un garçon facile, mais on lui passe ses excès de colère en disant « pauvre petit, il n'a plus de mère » plutôt que de le remettre à sa place.

    Dans ses années de collèges et de lycées, Jeremy était plutôt adulé par les filles, les belles filles et il ne se privait pas d'en manipuler quelques-unes, c'est à ce moment-là qu'il prit goût à ce nouveau jeu : berner et manipuler les autres, les mensonges aussi commencèrent à faire leur apparition et assez fréquemment le lycéen semblait hypnotiser les jeunes filles pour les attirer dans son piège. Presque chaque semaine il changeait de petites amies et ne se gênait pas pour pavané devant les autres, assez vite aussi elles finissaient dans son lit, car pour lui une femme serre à ça, assouvir les désirs des hommes quand il le voulait. Un psychiatre lui à une fois confié qu'il traitait les femmes ainsi parce qu'il projette sur elles la façon dont il voit sa mère : une traînée. Puis quelques semaines plus tard il lui prit une envie de corriger certaine de ses compagnes lorsqu'elle s'intéressait à d'autre que lui.

    Une chose vint bouleverser sa vie : son père venait de trouver quelqu'un, une femme qu'il lui décrit comme étant adorable, aimante et distingué, le garçon fut très surpris et ne le croyais pas réellement, pour lui, il avait juste trouvé quelqu'un avec qui passer ses nuits.
    Le temps passa et l'Idyle de son père dura, la rencontre avec sa future belle-mère fut assez rude, car ce fut le jour de l'emménagement des deux familles qu'il la rencontra ainsi que sa fille. Une belle jeune adolescente aux cheveux longs et bruns, son regard était surprenant temps il était pétillant, ce fut la seule fois où Jeremy tomba amoureux.

    Son sentiment grandi par le fait qu'elle lui soit interdite, après tout leurs parents étaient ensemble et le cela semblait parfaitement immorale que les enfants soient eux aussi amoureux. Jeremy réussit pourtant à l'avoir « sous son contrôle », très discrètement, elle ne dut même pas s'en rendre compte qu'elle n'allait plus savoir se passer de lui. Chaque fois qu'il s'en allait dealer, elle était à ses côtés, à chaque fois qu'elle pleurait, il la prenait dans ses bras, jusqu'au jour où il inventa un nouveau « jeu », il consistait tout bêtement à embrasser l'autre quand ils le voulaient. Avy ne l'utilisait pas beaucoup ce jeu, mais Jeremy parfois en abuser, profitant du fait que leurs parents étaient peu présents pour leur travail ou leurs vacances.

    Il s'amusait à semer le trouble dans l'esprit de sa petite protégée, seulement quand il voulut passer à l'étape supérieure elle rencontra un garçon qui tente de l'éloigner de lui, alors il décida de les suivre de plus près, passant son bras autour des épaules de sa demi-soeur lorsqu'ils étaient assis à la maison ou au cinéma, n'hésitant pas à la prendre dans ses bras n'importe quand. Pourtant, il sentait qu'il la perdait au fil du temps et ça le rendait malade, insomniaque, violent. Pour se calmer, il se faufilait sous les draps de la brunette prétextant ne pas se sentir bien.


    Un soir, Jeremy ne pouvait plus attendre, les parents en voyages comme d’habitude, il entra dans la chambre d’Avy et la prit dans ses bras tout en l’embrassant, un peu plus entreprenant que d’habitude, mais pour lui c’était impossible autrement, il la voulait et devait l’avoir entièrement à lui. La poussant jusqu’à son lit, il tenta de lui enlever son chemisier, mais elle refusa, attrapant ses mains pour les repousser, elle tenta de se glisser pour lui échapper alors qu’il l’arrêta en lui agrippant avec force ses poignets. Il ne réagit que lorsqu’elle lui hurla d’arrêter et lui mit un coup bien placé. Ce fut la dernière fois qu’il vit sa demi-sœur dans leur maison.

    La jeune fille se fait hospitaliser suite à une agression, puis quelques jours plus tard elle se retrouva en hôpital psychiatrique. Jeremy fut celui qui passa le plus de temps avec elle lors des visites. Ce fut avec un sourire de conquérant qu’il l’accueillit dans ses bras lorsqu’elle se jeta dans ses bras en pleurant, il la serra contre lui, lui promettant que plus rien ne lui arriverait maintenant qu’il était là.

    La suite est à vous de l’imaginer tout dépendra du nombre d’années qu’il a passées en temps que vampire, sachez qu’Avy a passé 2 ans à Vampire’s kingdom.

    Autres informations
    Pour lui, les humains sont des pantins qui ne demandent qu’à se faire manipuler par lui.
    Avy est sa propriété, il compte de nouveau la manipuler comme autrefois.

    Links
    Avy Faith: «  Ma demi-sœur, et soyons clair, elle est à moi et à personne d’autre, elle sera toujours liée à moi, même dans la mort. Je sais à présent où elle se trouve, je suis bien décidé à la retrouver et profiter de mon statut dans ce paradis ! »

    Exigence rp
    Aucune exigence rp.


"Mais non, je ne vais rien te faire. Attends, laisse moi finir. Je ne vais rien te faire à part te démolir la gueule!"



My motherfucker master is maybe you ?




Spoiler:
 


Dernière édition par Avy Faith le Jeu 21 Juin - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jeremy Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Introduction :: Prédéfinis § Scénarios :: Résidents-